Golden Gai : une expérience nocturne à ne pas manquer lors d’un passage à Tokyo

Ceux qui aiment le Japon, l’adorent. Entamez une conversation avec eux sur le sujet et ils vous raconteront sa culture unique (avec ses mangas et ses films d’animation), le plaisir d’y manger (sushi, mais pas que…) et d’y boire (bière et saké), la beauté de ses parcs et de ses temples anciens, mais aussi sa modernité. Et le meilleur endroit pour en discuter est  dans un des minis bars de Golden Gai.

Des établissements accueillants et chaleureux

Passer à Tokyo sans profiter d’une soirée dans un des bars de Golden Gai serait se priver d’un moment unique. Vu des airs, à partir d’un des hôtels du quartier, la zone abritant une multitude de bars pittoresques et minuscules ressemblent plus à un bidonville qui semble écrasé par les immeubles qui l’entourent, et pris au piège à l’intérieur d’une modernité qui détonne.

Ce quartier est situé à Kabukicho à l’ouest de Tokyo, dans l’arrondissement de Shinjuku, particulièrement prisé des touristes. Vous pourrez même découvrir, avant ou après votre pause, un des coins de rue les plus connus au monde, pas très loin de là, à Shibuya (Pour plus d’information sur Tokyo, rendez-vous sur ssijp.net).

C’est dans ces endroits que se rassemblent les salariés de la capitale, après le travail, pour se détendre et discuter entre amis, ainsi qu’avec le/la propriétaire de l’établissement. On y entre à quatre, cinq, parfois 6 personnes à la fois, maximum. Il y règne une atmosphère chaleureuse, décontractée et on s’y sent rapidement comme si on avait toujours fait partie du décor, tellement l’accueil est familier.

Commencer par une balade dans les petites allées

Il est agréable de parcourir les allées avant de choisir l’établissement dans lequel vous pourrez rencontrer d’autres touristes ou des locaux. Certaines portes sont fermées, mais d’autres laissent entrevoir l’intérieur illuminé et l’ambiance qui y règne. L’architecture des petits bars, vue de l’extérieur, est déstabilisante lorsqu’on la découvre pour la première fois. Ne vous laissez pas tromper par le calme qui règne dans les allées, car vous risquez d’être surpris par la joie de vivre et les bons vivants qui prennent place à l’intérieur.

Si l’on vous demande de payer un frais d’entrée, avant de vous asseoir, ne soyez pas surpris, cela fait partie du fonctionnement de la zone. Vous n’êtes pas en train de vous faire escroquer. Dans chaque établissement, on s’assoit au bar et derrière le comptoir, la personne qui nous sert est  le propriétaire de l’endroit. Avec un peu de chance, il aura préparé des petits plats typiques à déguster avec votre boisson alcoolique préférée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *