Voyage au Maroc : vers l’assouplissement des mesures anti-Covid

Depuis début juin, le Maroc a autorisé la réouverture des restaurants, des cafés, des commerces et des établissements touristiques mais cela seulement pour la clientèle nationale. En effet, l’état d’urgence sanitaire est prolongé dans le pays jusqu’à la mi-août. Explications.

Des mesures assouplies pour favoriser le tourisme interne

Rabat vient de lancer un nouvel assouplissement des mesures anti-Coronavirus au Maroc. En effet, les établissements touristiques ont pu rouvrir et ils peuvent à présent utiliser toute leur capacité d’accueil mais uniquement pour les touristes marocains.

Autrement dit, il n’est pas encore possible pour les touristes étrangers de venir faire un golf à Agadir ou de venir se prélasser sur les plages de Tanger.

Un repli vers la clientèle nationale

Les autorités viennent de mettre en place la 3ème phase de déconfinement pour favoriser un retour progressif à une vie normale dans le pays. Il est important pour le Maroc de voir ses activités touristiques reprendre pour la relance de l’économie.

Dans cette dynamique, il est permis aux hôtels d’utiliser toute leur capacité d’accueil pour recevoir les clients nationaux mais sans ne jamais utiliser plus de 50 % des espaces communs. Autrement dit, les piscines, les restaurants et les salles de sport ne pourront pas être totalement remplis au même moment. Ces lieux devront fonctionner en utilisant seulement la moitié de leur capacité d’accueil.

Par la suite, les rencontres sportives pourront reprendre mais sans le public. Et en ce qui concerne les transports en commun, ils pourront tourner à 75 % de leur capacité toujours dans le but de continuer de limiter la propagation du virus dans le pays.

Des sanctions en cas de non-respect des mesures anti Covid-19.

Comme nous l’avons vu, le Maroc autorise les restaurants, les cafés, les commerces et les hôtels à ouvrir depuis début juin mais l’état d’urgence restera actif jusqu’à la mi-août. Entre autre, le port du masque reste obligatoire dans tous les lieux publics. Si cette mesure n’est pas respectée, les personnes qui ne portent pas de masques pourront être sanctionnées. Car même si le pays est assez épargné par l’épidémie, le gouvernement reste prudent.

C’est pourquoi les autorités continuent de diffuser des avertissements pour éviter la négligence de certains habitants. Les risques sanitaires étant toujours bien réels, il est important de demander à tous la plus grande vigilance surtout pendant la période estivales. De plus, le gouvernement précise déjà que toutes les zones constituant de nouveaux foyers épidémiques seront immédiatement reconfinées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *